2018 : mon année la plus difficile au niveau sanitaire mais ma meilleure production depuis 2006

Publiée le
Evénement le mardi 28 août 2018

Les travaux de Monsieur Francis CHABOUSSOU, Directeur de recherches honoraire à l'INRA,  dans les années- 1970-1980, sur la Trophobiose et la protéosynthèse donc les facteurs réduisant la réceptivité de la plante aux prédateurs prennent tout leur sens cette année 2018. Les traitements que j'ai réalisés cette année afin de contenir le mildiou ne suffisent pas à eux seuls à expliquer la "maîtrise" du mildiou.

Par ailleurs, ldes explications restent à apporter sur l'impact de l'herbe sur la réduction des attaques au mildiou et non l'inverse. Mon vignoble n'a jamais été autant débordé par l'herbe; des grappes étaient dans l'herbe et elles ne présentaient aucun symptôme de mildiou, elles étaient parfaitement saines.

Vaste champ de recherche sur les relations trophiques: vigne/adventices/biologie du sol et le Mildiou.