Vigne bio avec très faible dose de cuivre : Echanges lors du second sommet de l'agroécologie viticole à Lagnes 12/09/2019

Publiée le
Evénement le jeudi 12 septembre 2019

L'année 2019 a permis de n'utiliser que 400 g de cuivre métal/ha pour l'ensemble des parcelles et des cépages. jusque là 1200-1300 g de cu métal étaitent aplliqués, excepté 2018.

les vignes se portent très bien et la récolte est au RDV. Elles souffrent (surtout muscat et jeunes vignes) d'un manque d'azote en lien avec la forte sécheresse, 175 mm de pluie du 1er janvier 2019 au 31 août 2019. mais elles n'ont pas perdu leurs feuilles

Questions/échanges/débats :

  • Impact de ce système d'enherbement naturel partiel 1 rang sur 2 alterné et permanent sous le rang sur la réduction de la pression des maladies
  • Impact de ce système sur  la résistance et résilience de la vignele avec ce changement climatique
  • capacité de ce système à stocker du carbone et mobiliser les éléments minéraux du sol

N'y a-t-il que l'effet année ?

N'y aurait-il pas également l'effet de 14 ans d'enherbement sous le rang et 1 rang sur 2 enherbé en permanence durant 2 ans (alterné tous les 2 ans)?

La biomasse microbienbne a été multipliée par 2 de 2006 à 2019.

Est-ce l'effet protecteur des symbioses racinaires ayant une effet direct sur les défenses naturelles de la vigne ?

Plein de questions soulevées et débattues lors du Second Sommet, informel et convivial, de l'agroécologie viticole dans les Monts de Vaucluse à Lagnes, dans nos vignes le 12 septembre 2019. Ils nous ont honorés de leur présence : Stéphane Bellon (INRA), Guillaume Rerolle et Marc Chovelon (GRAB), Philippe Pouchin (consultant en viticulture), Viviane Sibé (chambre d'agricultre de Vaucluse), Marie-Elise et Karim Riman ;  excusés Xavier Salducci (Célesta - Lab) et Nadine Maffi (passionnée des plantes sauvages comestibles)

IMG_1159.2.jpgIMG_1154.1.jpgDSCN6126.1.JPGIMG_1166.1.jpgIMG_1167.1.jpg