Santé et  protection des vignes

Pour la protection et la santé des vignes, les traitements sont réalisés avec le minimum de passages. La recherche de réduction des doses de cuivre est continue. En 2008 et 2009, moins de 3 kg/ha/an de cuivre avaient été utilisés. 4 apports de soufre mouillable à 75% de la dose et 1 poudrage au soufre (15 kg /ha) avec environ 5kg de bentonite en mélange.

Mais d'ores et déjà moins de 3 kg depuis 2010 grâce à mon nouvel atomiseur IDEAL, en 2010 proche de 2.5 de Cuivre métal/ha/an. Depuis la quantité de cuivre métal /ha/an est inférieur à 1.5 kg.

La réduction de doses de soufre a démarrée en 2010 avec arrêt du poudrage pour des raisons environnementales et de voisinage :

  • utilisation de SDN (fénugrec) pour aider la vigne face à l'oïdium
  • réduction de dose en soufre de 50 à 75% des doses préconisées en soufee mouillable
  • utilisation d'acides aminés : 2 fois par an
  • utilisation de mouillant à bas d'essence de pin (Héliosol) : 2 à 3 fois selon les risques de  pluies en encadrament de la fleur.

Les vers de la grappe sont contrôlés par piégeage et traités en alternance entre Bacillus T. (BT) et Spinosad :1 à 2 traitements sur Muscat noir et 1 sur raisin de cuve.

La saison 2014 fut trés difficile : entre 2 grêles (12 juin et 25 juillet), des pluies importantes au printemps et sur la vendange. Un gros soupçon pèse sur la présence et l'attaque de la drosophile suzukii en septembre sur raisin fragilisé.

Confusion sexuelle vers de la grappe

Afin d'arrêter tout insecticide autorisé en agriculture biologqiues, je vais mettre en mettre ne place la confision sexuelle contre les vers de la grappe en 2015

à suivre ....